couverture Hommage à JE Humlet

hommage édité par L. Courtois et J. Pirotte, 2000
ISBN 2-9600072-6-3

Professeur de sociologie, homme politique wallon, militant de causes diverses, démocratiques, régionalistes ou universelles, comment caractériser Jean-Émile Humblet, cet homme de contrastes qui a fêté ses quatre-vingts ans en octobre 2000 ?
Pour commémorer l'événement et entourer le jubilaire, un comité s'est constitué dès 1998, en vue de rendre hommage tantôt à un parent ou à un ami, tantôt à un vieux compagnon d'armes, tantôt à un éphémère compagnon de route. Parallèlement, une autre initiative, venant elle de la Fondation wallonne, projetait de dédier son colloque de l'an 2000 à Jean Humblet en axant les réflexions des participants sur le thème : Enseigner la Wallonie et l'Europe (Louvain-la-Neuve, 30 et 31 octobre 2000). L'idée vint alors de grouper les initiatives en consacrant, au cours de cette session d'étude, la soirée du 30 octobre 2000 à un hommage à Jean-Émile Humblet.

Le présent recueil reprend une partie des éloges prononcés en cette soirée du 30 octobre 2000, ainsi que divers éléments de la biographie d'un personnage assez polymorphe. Il mentionne également la compositions des comités qui se sont constitués pour la circonstance et publie la liste de toutes les personnes qui ont souhaité voir figurer leur nom dans la Tabula gratuloria. Les dons recueillis ont été utilisés en partie à la publication du présent ouvrage et à l'acquisition d'une œuvre d'art offerte au jubilaire : une sculpture symbolique créée par une jeune artiste de Wallonie.

rethinking belgium

Ce texte a été élaboré en vue d'une publication en tant que e-book en anglais pour le site Rethinking Belgium

Texte Re-Bel, version française
Texte Re-Bel, version anglaise

Le propos de l'e-book est l'analyse du cours des conflits linguistiques et communautaires qui montre quelles solutions ont échoué au cours d'un siècle et demi d'histoire de la Belgique. Une analyse des acteurs, de leurs intérêts, de leurs stratégies et des résultats n'offre pas de réponse toute faite à la question de savoir ce qu'il y a lieu de faire maintenant avec la Belgique, mais elle met en garde contre les simplismes et la naïveté.

Dans leur article, Jean Pirotte et Luc Courtois (UCL) observent que les Flamands suivent leur propre chemin. En raison des différences socio-économiques entre Bruxelles et la Wallonie, ils estiment que la création d'une fédération Wallonie-Bruxelles n'est pas réaliste. Ils sont dès lors d'avis que les Wallons et Bruxellois doivent résolument prendre leur avenir en main en tant que régions distinctes. Il faut donc promouvoir une identité wallonne consciente d'elle-même. Un retour à l'État unitaire ou à des formes de bilinguisme français-néerlandais n'est pas réaliste.